Ces objets que l’on aime bien

Trucs et astuces

Ces objets que l’on aime bien

Partir un an en voyage à vélo, c’est renoncer à un certain confort, adopter un mode de vie plus minimaliste. Bien que l’on arrive à faire rentrer un an de vie à l’extérieur en toutes saisons sur notre tandem, on ne fait pas partie des voyageurs les plus légers. On a préféré aller un peu (beaucoup ?) moins vite pour gravir les cols mais garder un peu plus de confort. Voici une liste de ces objets qui nous facilitent la vie au quotidien. Aucun d’eux n’est vraiment indispensable, d’ailleurs on en avait aucun pour nos 1ers voyages à vélo sans que cela nous pose le moindre souci.  On est quand même bien contents qu’ils nous accompagnent pour ce long voyage.

Vous les présenter sera peut-être utile aux voyageurs et c’est aussi une façon de vous parler de notre quotidien ! 🙂 Si vous n’êtes pas patients, allez directement à la fin de l’article, Claude vous y raconte sa dernière aventure !

Et pour la suite du récit de voyage, je laisserai Claude raconter la surprise !

 

Enceinte

Il faut le reconnaître, le vélo, c’est parfois monotone. Pour nous activer les neurones, on a une petite enceinte qu’on accroche entre nous deux sur laquelle on écoute podcasts et livres audios. On adore !! On a choisi un modèle qui est censé résister à l’eau et aux chocs (trouvé d’occas sur leboncoin). En pratique, on évite de la mouiller autant que possible.
Nos podcasts préférés pour l’instant : un podcast à soi, une série française et transferts. Pour les livres audio, on écoute les 3 mousquetaires (spéciale dédicace à Cécile !) téléchargé gratuitement sur librivox (ça occupe quelques heures ; ) ).

 

Chaise

Reçue comme cadeau à Noël, je ne regrette pas de porter ces 500g supplémentaires ! Pour le bivouac, le pique-nique ou les pauses, elle évite de se mouiller/salir les fesses, protège du froid, soutient le dos et surtout… épargne les jambes courbaturées de positions inconfortables et relevages douloureux. Claude n’a pas voulu en prendre une, trouvant cela peu agréable, il me la pique tout de même régulièrement quand il s’occupe du réchaud ou filtre de l’eau !
Pas indispensable mais clairement confortable !

Lunettes de soleil

Faiblement astigmate, je porte des lunettes pour un meilleur confort à la lecture, je me disais qu’il serait dommage de voir autant de beaux paysages… flous ! Je suis donc partie avec des verres photochromiques (clairs avec une faible luminosité et qui foncent avec le soleil) à ma vue selon les conseils non avisés de mon opticien. Et clairement, ça ne suffit pas du tout aux luminosités rencontrées. J’ai racheté des lunettes de soleil (imitation de ray ban, les plus foncées du magasin ! ) dans un magasin de souvenir. Toujours pas assez opaques pour mes yeux clairs, on a écumé les opticiens/magasins de sport d’Athènes pour me trouver des lunettes de soleil avec lesquelles je pourrai affronter les luminosités du désert. J’ai trouvé un vieux modèle de skylinx de Vuarnet, elles sont super, n’étaient pas très chères et en plus j’achète une marque française ! Tout ça pour dire que si vous aussi vous êtes gênés par des fortes luminosités, pensez à trouver de bonnes lunettes (catégorie 4) avant de partir, vous ne le regretterez pas !

 

Liseuses

Quelques centaines de grammes, quelques centaines de livres… On se régale ! Merci encore aux ami.e.s qui nous envoyé plein de recommandations ! On écrira une prochaine fois sur ce qu’on lit !

Thermos

Incontournable dès qu’il fait frais pour avoir du thé chaud toute la journée ! Je me suis préparée des petits sachets avec mes thés favoris, j’adore, c’est mon petit luxe quotidien ! Et par temps chaud, on y presse un citron, ajoute un peu de sucre (voire un peu de menthe fraîche) et on a une délicieuse citronnade fraîche pour affronter les chaleurs de la journée ! Nos anciens thermos qui ont rendu l’âme faisaient 50cl, celui là a une capacité de 75cl, la différence est agréable.

Oreiller

Je ne sais pas vous mais moi, si je ne dors pas avec un bon oreiller, j’ai des grosses douleurs au cou au réveil voire qui m’empêchent de dormir. J’avais essayé la serviette ou encore la polaire sous la tête mais ça ne le faisait pas vraiment. Depuis que j’ai cet oreiller, mes nuits sont transformées !! Quant à Claude, il dort sans oreiller, il utilise juste sa polaire pour lire le soir

Évier et poche à eau

L’évier est ultra léger (50g !), on l’a plié selon les instructions de la pochette, comme une tente quechua, la 1ère fois (ie avec patience et dextérité) puis on s’est dit que le bourrer dans son sac fonctionnait aussi très bien. On l’avait acheté pour faire la lessive/vaisselle et finalement, on s’en sert surtout tous les jours de bivouac pour se laver ! On va directement chercher de l’eau dans le ruisseau ou on y verse de l’eau préalablement récupérée. Selon la configuration des lieux, on le suspend à une pédale ou si l’on souhaite être à l’abri de tous les regards, on le met dans l’entrée de la tente sans la toile intérieure qui se transforme alors en “cabine de douche”.

La grande poche à eau permet de stocker jusqu’à 10L ! On la remplit le soir quand il risque d’être difficile de trouver un cours d’eau pour le bivouac. Ça nous permet de nous laver, cuisiner et remplir nos gourdes le lendemain ! Depuis qu’il fait chaud, on s’en sert directement de douche, c’est super, vraiment comme une vraie douche ! 🙂

Bâche

Trouvée dans un magasin de bricolage, on s’en sert tous les jours : pour se protéger du sol et de ses bébêtes quand on mange, pour éviter de percer nos matelas quand il y a trop d’épines par terre, pour faire écran de protection/tarp en cas de pluie (peu expérimenté encore), pour couvrir le vélo la nuit (moins visible et surtout on garde les fesses sèches le matin s’il a plu la nuit ! )…

Pisse-debout

Acheté il y a quelques années alors que j’en avais offert à toutes les femmes de la famille à Noël, je m’en étais peu servi jusque là par manque de confiance. Il m’a quand même rendu des bons services en festival pour éviter des attentes interminables pour les toilettes de filles ou en soirée sur les quais de Seine.
Depuis quelques semaines, j’ai pris confiance dans ma capacité à l’utiliser sans fuite et c’est génial, je l’utilise au quotidien ! Voici diverses occasions où il m’est maintenant indispensable : pauses pipi sur le bord de la route sans endroit où se cacher, quand il pleut (pas besoin de baisser son pantalon), dans des toilettes à l’hygiène douteuse (il y en a beaucoup) ou encore pour faire pipi dans une bouteille quand on est au milieu de la ville avec la tente en mode “cabine de douche”.

 

Masques de nuit et boules quies

Ultra léger, ne prend quasi aucune place et permet de bien dormir quand on doit passer une nuit en bateau, dans la tente entourée de chiens qui hurlent ou encore sous un lampadaire.

 

Pelle

On vous avait raconté la course poursuite pour aller la chercher, depuis on en est très contents ! On s’en sert pour aller aux toilettes dans la nature comme pour enterrer nos déchets compostables. On essaie ainsi d’être adeptes de l’éthique “leave no trace” (ne laisser aucune trace de notre passage).

 

Épluche-légumes

Ça ne pèse quasiment rien et on s’en sert tous les jours ! Sauf que… on n’en a plus en ce moment ! Claude a jeté par mégarde celui que j’avais depuis 10 ans à la poubelle… :'( On en a retrouvé un depuis mais il s’est cassé dans notre petit sac noir. On en n’a pas encore retrouvé en Turquie mais on guette !

 

Multiprise

Quand on accès à une prise, on a plein de trucs à recharger : téléphones, batteries externes, appareil photos, liseuse, drone… du coup, une petite multiprise est bien pratique ! Claude a perdu la première dans un hôtel (encore !), on en a retrouvé une autre.

 

Couverts

Ça ne pèse rien, ça fait fourchette et cuillère (et même petit couteau). Bref, on aime beaucoup ces couverts ! Et en plus, ça nous fait des histoires à raconter quand Claude les perd (n’y aurait-il pas de la répétition ?! 😉 ) :

 

A bientôt !

Stéphanie

23 COMMENTS
  • Christine
    Reply

    Mais c’est le grand confort! Comment peut on imaginer que vous ayez tout cela dans vos sacoches ! Bravo, belle organisation. Vous nous étonnez tous les jours!

    1. Stéphanie Couvreur
      Reply

      Tu n’avais pas commenté le dernier article avec ta célérité habituelle, on commençait à s’inquiéter ! Ouf, te voilà de retour à notre plus grand bonheur ! : )

  • Martine et Vincent
    Reply

    Pour les livres audio, je vous recommande vivement le site (gratuit) ” litteratureaudio.com”
    Il y a un riche choix de classiques dont l’intégrale de À La Recherche Du Temps Perdu particulièrement bien lu.
    Ce serait une belle expérience de lire en voyageant l’oeuvre de celui qui a tant passé de temps alité…
    Continuez à vous faire plaisir, à nous faire plaisir.

    1. Stéphanie Couvreur
      Reply

      Merci on va regarder ça ! 🙂

    2. Flo
      Reply

      Je le recommande aussi ! Les livres audio, ça change la vie ! (sans rire)
      Bon, Véro ne supporte pas les donneurs de voix la plupart du temps, mais moi je ne pourrai plus faire sans !
      Avec une mention toute particulière pour les Conan Doyle pour ma part !

      1. Stéphanie Couvreur
        Reply

        Ah c’est marrant que vous en écoutiez régulièrement ! On a fini les 3 mousquetaires, on va bientôt en télécharger d’autres ! 🙂

  • Camille
    Reply

    Haha, génial ! +1 sur l’enceinte, la bache et la poche à eau. Jamais essayé le pisse-debout mais j’adore la photo ! Nous on avait aussi la petite flasque de rhum pour les soirées fraiches 😉
    Bises parisiennes, belles aventures à vous 2 !

    1. Stéphanie Couvreur
      Reply

      Merci pour le “+1” qui me rappelle de bons souvenirs ! 😉

  • Cécile
    Reply

    Merci pour la dédicace 🙂 Et alors, les trois mousquetaires, ça vous plait ?!
    Je ne connais pas “une série française”, je vais m’abonner !
    J’ai du mal à imaginer qu’on puisse se laver sous l’auvent de la tente qui à l’air vraiment tout petit sur la photo ! (En tout cas l’auvent de notre tente à nous est vraiment minuscule, donc je me vois mal m’y laver accroupie)
    Je confirme sur les lunettes de soleil, c’est hyyyper important d’en avoir des classe 4 quand on est tout le temps en extérieur !! ça concerne d’ailleurs tout le monde, même ceux qui pensent ne pas être sensible aux fortes luminosités. Je saoule tout le monde avec ça, mais mon grand-père a quasiment perdu la vue à 60 ans parce qu’il ne s’était pas assez protégé les yeux du soleil.
    Merci pour cet article très sympa, ça nous permet de mieux nous figurer votre quotidien !! Bravo pour la pelle et l’utilisation que vous en faîtes.
    Bises !

    1. Stéphanie Couvreur
      Reply

      Oui, on a beaucoup aimé (surtout à partir du milieu), ça nous a tenu quelques heures en plus ! 😉 Ce livre restera tout de même marqué par ton exclamation “Quoi ? Vous n’avez jamais lu les 3 mousquetaires ?! Mais qu’est-ce que je vous envie !!” 😀
      Tu nous diras ce que tu penses d’une série française !
      Bises à tous les 2 !

  • Béatrice
    Reply

    Voilà donc un « inventaire à la Prévert », ou plutôt ce qui ressemble à une visite dans quelques rayons du « Vieux Campeur », par exemple … Mille mercis pour ces récits tantôt humoristiques, tantôt techniques (bilan à 5000 kms), mais toujours intéressants et que nous guettons avec impatience. Nous vous suivons de près … Bonne route et continuez à nous régaler !

  • Flo
    Reply

    On a surtout bien rigolé avec les aventures de la fourchette/cuillère/couteau !
    Bravo Claude !

    1. Anne-Laure
      Reply

      Ah oui alors! Quelle rigolade!!!! Je suis bien ridicule avec ma petite chambre à air oubliée!!! Mouahahaha!!!! Bravo en tous cas, quelle mission de récupération!

  • marie-pauline
    Reply

    Entre Stéphanie Prévert et Claude Sherlock, les autochtones ne sont pa au bout de leurs surprises;-)
    Pour ma part, je ne peux pas m’empêcher d’imaginer comment ce serait passée la rencontre avec le vieux monsieur à la casquette rouge et ses acolytes si, au lieu des cuillères, vous aviez égaré le … pisse-debout 🙂
    Merci pour la convivialité de vos partages vidéos et écrits. Un vent de chaleureuse aventure souffle à chacun de vos messages.
    MP

    1. Stéphanie Couvreur
      Reply

      Héhé, bonne question !! 😉 J’imagine surtout Claude mimer le pisse-debout !! 😂

  • Johanna
    Reply

    La fameuse enceinte XD et merci Stéph pour ajouter cet objet de cyclo rando pour femmes, c’est une super idée !

    1. Stéphanie Couvreur
      Reply

      Tu m’en diras des nouvelles ! 😉

  • Anne-Laure
    Reply

    Je survalide l’évier et la poche à eau 🙂

  • Madeleine et PA
    Reply

    Hello les voyageurs, on vous suit, à chaque fois on prend trop plaisir à lire vos articles. Je cherchais sur le blog des infos sur votre drone mais je n’en trouve pas. Quel drone avez-vous pris? On hésite à s’en faire offrir un avant le départ au Canada pour filmer le VR dans de magnifiques paysages. 🙂 Bisous.
    Madeleine et Pierre-Adrien

    1. Claude
      Reply

      C’est un dji mavic air ! Il est super compact ce qui est très adapté à notre besoin. J’ai vu que parrot vient d’en sortir un, j’ai pas regardé en détail mais si vous voulez acheter français 😉

  • alexandra
    Reply

    bravo pour le blog… j’adore cet article sur les objets ! et l’histoire des cuillères racontée d’une manière très orientale déja…. on voit que vous êtes bien dans le bain….
    vous aviez lu l’histoire de N Bouvier sur son voyage en Turquie en 2CV ?
    bon voyage

    1. Stéphanie Couvreur
      Reply

      Merci Alexandra ! J’ai bien l’usage du monde, notre passage à Tabriz m’a d’ailleurs beaucoup remémoré le récit ! 🙂

  • C’est quoi ce barda ? Le sac rouge – Tandemonde
    Reply

    […] l’article nos objets préférés a eu pas mal de succès, on se lance dans une petite série “c’est quoi ce barda […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *