Inspirations

Trucs et astuces

Inspirations

Ce voyage nous apporte quelque chose dont nous n’avions pas soupçonné l’importance : du temps ! Du temps pour s’informer, mais surtout pour réfléchir, discuter de ce qui nous est important, maturer nos réflexions…

Nous avons le luxe d’avoir complètement mis de côté nos préoccupations de la vie urbaine (Vais-je être à l’heure à mon prochain rendez-vous ? Comment aborder cet enjeu lors de ma prochaine réunion ? Il faut que je finisse telle chose, et que je n’oublie pas de répondre à bidule…). Et mine de rien, ça laisse de l’espace pour penser, et ce, d’autant plus quand on passe une bonne partie de nos journées à pédaler !

 

Avec ce post, j’ai envie de partager avec vous les lectures/écoutes qui m’ont le plus inspirées et fait avancer ces derniers mois (je dis “je” mais la plupart sont partagées avec Claude). Ces recommandations seront aussi un reflet de nos préoccupations actuelles. On espère qu’elles inviteront à des échanges avec vous ! 🙂

Avant de partir, certain.e.s d’entre vous nous avaient envoyé leurs recommandations de lectures, des romans principalement, merci encore ! Cependant, on a finalement beaucoup plus écouté de podcasts que lu de livres.Le soir, on s’endort vite et quand on se pose quelque part, on a d’autres choses à faire, notamment… l’écriture de ce blog ! 😉 C’est pour ça que finalement, il n’y a pas tant de romans que ça dans cette liste…

Et dernière chose avant de commencer, pour toutes les personnes qui ont une liseuse, je vous recommande le génialissime service de la bibliothèque numérique de la mairie de Paris (merci encore Cécile pour le plan !). Avec l’inscription de base à la bibliothèque (gratuit, même pas besoin d’être parisien.ne, une simple carte d’identité suffit), vous avez accès à l’emprunt de 4 ebooks par mois. Le catalogue est bien fourni, il y a même des BDs ! Et si vous cherchez un titre précis, leur community manager est super réactif sur twitter. Bref, on est vraiment super contents de ce service !!

Pour y voir un peu plus clair, j’ai classé ça par grands thèmes.

 

Écologie

Les personnes qui nous connaissent le savent, on est très préoccupés par l’état environnemental de notre planète. Réchauffement climatique, chute de la biodiversité… les mauvaises nouvelles ne manquent pas et nous sommes aujourd’hui convaincus qu’un effondrement de nos sociétés comme on les connaît est inéluctable. On se dit que toutes les actions que l’on fait aujourd’hui ont deux vertus : limiter la casse (mais casse il y aura) et surtout… préparer la suite.

Évidemment, ces nouvelles ne sont pas très réjouissantes, ça nous travaille beaucoup, on en parle, en cauchemarde, ça nous déprime, nous questionne, nous donne de l’énergie d’autres choses… Et pour se sentir moins seul, comprendre, identifier comment lutter, on passe pas mal de temps à lire et écouter sur le sujet.

Podcasts

On écoute aussi de manière moins assidue sismique, atterrissage, vlan !, usbek et rica ou encore bons plants.

Livres

  • Le syndrome de l’autruche, George Marshall : livre passionnant sur “pourquoi notre cerveau veut ignorer le changement climatique”. L’auteur explore notamment l’importance des récits (au delà des arguments rationnels) et estime que les écolos devraient tirer des enseignements des religions. Si vous vous êtes déjà demandés “mais pourquoi tout le monde s’en fout alors que c’est SI important”, je vous recommande vivement ce livre.
  • Une autre fin du monde est possible, Pablo Servigne, Raphaël Stevens et Gautier Chapelle : Avant de lire ce livre, je vous recommande le “tome” précédent Comment tout peut s’effondrer, livre qui fût un réel bouleversement pour moi (ce moment où on t’enlève des œillères que tu ne peux plus remettre). Dans ce second livre, les auteurs explorent justement les conséquences de ces bouleversements sur le plan intérieur et comment nous pouvons/devons réinventer le futur.
  • Petit manuel de résistance contemporaine, Cyril Dion : une bonne synthèse de plusieurs lectures, notamment le syndrome de l’autruche (que Cyril Dion a préfacé dans sa version française). S’il n’y a qu’un seul livre à lire, c’est peut être le bon.
  • Petit traité de résilience locale (version pdf gratuite) : comment préparer un monde post-effondrement
  • L’âge des low-tech, Philippe Bihouix : sortir des high tech avec les low tech, c’est possible !
  • Zero Waste Home, Bea Johnson : le livre référence sur le zéro déchet. Essentiel pour aborder un mode de vie plus écologique mais ça manque à mon sens de réflexion sur la répartition genrée des tâches domestiques…
  • Gouverner la décroissance (dispo sur cairn pour les académiques) : des pistes pour aller vers une société décroissante. J’ai beaucoup aimé l’idée d’un revenu non pas universel mais de transition. Il y a aussi deux autres volumes dans la même série que je n’ai pas encore lus.
  • Où atterrir, Bruno Latour : Bruno Latour montre (notamment) en quoi mondialisation, montée des inégalités et changement climatique sont liés
  • Sortir de la société de consommation, Serge Latouche : ou pourquoi s’engager dans la décroissance

Récemment, j’ai découvert la nouvelle revue terrestres dont je lis les articles de très grande qualité sur internet.

Pour mes prochaines lectures, j’ai envie de lire Cataclysmes de Laurent Testot, Reclaim, recueil sur l’écoféminisme dirigé par Emilie Hache, le manuel de l’antitourisme de Rodolphe Christin, la guerre métaux rares de Guillaume Pitron et dans un autre genre (BD), le petit traité d’écologie sauvage d’Alessandro Pignocchi.

 

Discriminations

Les questions d’égalité femme/homme nous intéressent depuis un petit moment, notre voyage continue de nous interroger sur d’autres aspects. Voici ce qu’on écoute :

  • Un podcast à soi (Arte Radio) : génialissime podcast féministe, la réflexion y est toujours très fine et pertinente, merci et bravo pour ce travail !
  • La poudre : interviews de femmes inspirantes
  • Regard : questionne le rapport à la beauté des femmes

On écoute aussi occasionnellement les podcasts de Madmoizelle ainsi que les couilles sur la table. J’ai aussi entendu que le podcast Quouïr sur les questions LGBT+ était très bien mais on ne l’a pas encore écouté.

 

Pendant notre voyage, on s’est dit plusieurs fois qu’on avait la chance d’être un coupe hétérosexuel blanc, et que notre voyage serait bien différent si on était noirs par exemple…

  • Nous et les autres : 3 épisodes qui déconstruisent le racisme réalisés dans le cadre d’une expo avec le musée de l’Homme
  • Kiffe ta race : explore les questions raciales, on n’a pas été très emballés par le 1er épisode mais les suivants valent vraiment le coup !

 

Récits de vie

On écoute pas mal de podcasts qui racontent des histoire des gens. Au delà d’histoires singulières, ces récits reflètent nos sociétés.

  • Une série française (France Inter) puis jeunesse 2016 (France culture) : Super série sur la jeunesse française. Qui aurait dit que l’idole de Claude serait une femen ?
  • Que sont-ils devenus (Arte Radio) : une prof de collège va à la rencontre de ses anciens élèves. Parcours de vie et surtout réflexions sur l’enseignement au programme.
  • Les pieds sur terre (France Culture) : des reportages sans commentaires, des sujets très variés, on aime beaucoup ! La série ma fille sous influence est magnifique.
  • Transfert : à défaut d’avoir des histoires incroyables de la part de nos amis ou notre famille, on écoute transfert
  • Casseroles : on a tous un rapport intime à certaines recettes, ce podcast les explore tout en activant nos papilles !
  • Entre : Justine nous raconte son année de 6ème et son entrée dans l’adolescence
  • Superheros : histoire d’une vie, on n’a écouté qu’une seule saison pour l’instant
  • Le centre du monde : à la rencontre de jeunes réfugiés au centre d’accueil pour mineurs de MSF à Pantin
  • Arte Radio : de manière générale, Arte Radio regorge de pépites ! En vrac, on a aimé cette histoire d’amour ou ce documentaire.

 

Actualités/documentaires

Encore quelques podcasts :

  • Spla$h : un podcast sur l’économie super bien vulgarisé, avec des questions brûlantes de société traitées par les spécialistes du domaine. Bravo !
  • LSD, la série documentaire (France Culture) : des documentaires en 4 épisodes, toujours super intéressants. On a adoré la série sur l’agnotologie
  • Thinkerview : des interviews fleuves (sur des questions environnementales, sociales…), les invités sont souvent passionnants par contre on a beaucoup de mal (et c’est peu dire…) avec l’intervieweur que l’on trouve condescendant, méprisant et qui coupe toujours les invités sous prétexte de “questions pièges”. Il faut donc réussir à en faire abstraction pour apprécier.

Pour mieux comprendre le pays dans lequel on voyage et les enjeux géopolitiques, on écoute régulièrement cultures monde (France Culture). On apprécie aussi de manière générale ce que fait France Culture, quand on veut creuser un sujet, ses émissions sont précieuses, on a par exemple beaucoup aimé la série sur les communs d’Entendez-vous l’éco. L’émission une histoire particulière, un récit documentaire est chouette elle aussi. Et pour finir, un série qui s’annonce passionnante sur l’écologie et la politique nous attend dans l’émission matières à penser.

Par ailleurs, on continue de lire les jours auxquels on est abonnés.

 

Organisations

Comment fonctionne un collectif, comment favoriser la coopération et non la compétition ? Toutes ces questions me passionnent et voici quelques lectures qui m’ont fait avancer sur ces sujets.

  • Découvrir l’intelligence collective, Olivier Piazza : écrit par le co-directeur du DU Intelligence Collective, j’ai eu le plaisir d’y retrouver plein de choses qu’on avait vues pendant le DU, pour ce.lles. eux qui ne connaissent pas (encore) l’intelligence collective, plongez-vous y ! Et pour les autres, vous y trouverez aussi plein de choses, de références… Merci particulièrement à Olivier pour ce rapprochement entre communs et intelligence collective.
  • L’entraide, l’autre loi de la jungle, Pablo Servigne et Gauthier Chapelle : ce livre a fait le pont entre mes préoccupations environnementales et l’intelligence collective (d’ailleurs Gauthier Chapelle était un intervenant du DU et Marine Simon qui est largement citée dans le livre fait partie de l’équipe pédagogique, merci à tous les deux !!). Il explore comment la coopération se développe, que ce soit dans la nature ou au sein des groupes humains. Une lecture inspirante !
  • Liberté & Cie, Isaac Getz : La lecture de Reinventing Organizations de Frédéric Laloux il y a quelques années avait été un réel “choc” (dans le sens positif du terme !). Avec cette lecture, j’ai pu poursuivre la découverte de ces entreprises liberées.

Romans

  • Chanson douce, Leila Slimani : au delà du roman, les rapports de domination de classes
  • Dans la forêt, Jean Hegland : deux jeunes femmes se retrouvent seules dans leur maison dans une clairière alors que la société s’effondre
  • Servante écarlate, Margaret Atwood : dystopie avec en arrière fond les questions de dictature écologique et de conditions des femmes
  • Vernon Subutex, Virginie Despentes : plongée à travers la société française, illusions perdues, nouveau récit… une trilogie à lire/vivre plus qu’à décrire 😉
  • Au revoir là-haut puis les couleurs de l’incendie, Pierre Lemaitre : drôle, bien écrit, dépeint la France d’entre deux guerres, on a regardé le film adapté du 1er roman qui est lui aussi super
  • Mille soleils splendides, Khaled Hosseini : destins croisés de deux femmes en Afghanistan

 

Voilà pour cette liste, je vais m’arrêter là, elle est déjà assez longue ! J’espère que j’aurais réussi à vous donner envie pour quelques écoutes/lectures. Je suis évidemment preneuse de vos recommandations et surtout d’échanger avec vous sur tout ça ! 🙂

A très vite alors !

Stéphanie

PS : au fait, on a accumulé du retard et on n’a pas répondu à vos derniers commentaires mais sachez que ça nous fait toujours autant plaisir de vous lire !! <3

13 COMMENTS
  • Aline Jordens
    Reply

    Bravo Stéphanie pour vos inspirations, si bien ecrites et décrites ,certaines pourront faire mouche pour moi: ,je suis actuellement dans Romain Gary,dont l’ecriture,visionnaire ainsi que ses «  personnalités », me fascinent….j’attends le prochain récit de votre voyage,dont j’apprécie beaucoup la belle écriture ,ainsi que le sens que vous donnez à votre voyage,, je vous trouve remarquable Stéphanie et Claude, vos «  inspirations »d’aujourdhui ,me donnent quelques clefs pour apprécier encore plus le fond ,et la forme de vos témoignages,a très bientôt ,je vous embrasse🌞🌿❤️

  • Élisabeth
    Reply

    Salut les voyageurs, en effet le temps est un vrai luxe qui nous manque cruellement Dans notre vie de tous les jours. Le monde tournerait bien plus rond si nous avions plus de temps pour penser et réfléchir. Merci pour vos conseils de lecture. Je note qu’il y a embrouille entre Cyril Dion et sa sœur : le syndrome de l’autruche avec son grand cou c’est pas très sympa. Bisous

  • Jean
    Reply

    Je suis un cycle de conférences sur l’Asie Centrale piloté par M Emmanuel Lincot, Les visuels, que l’on trouve ici : https://www.universitelibresaintgermainenlaye.com/visuels ne permettent pas de traduire la richesse du commentaire car ils ne présentent que des illustrations de la présentation sans donner d’indication sur les idées développées et leur enchaînement. Néanmoins, j’y fais référence en raison des livres présentés (photos des couvertures) qui peuvent être très intéressants.
    Par ailleurs vous y verrez les visuels d’une conférence sur le changement climatique pour alimenter vos données sur le su

  • Anita
    Reply

    Merci pour vos suggestions de lectures et de podcasts
    C’est étonnant, vous êtes partis vers des contrées lointaines et vous êtes cependant restés en phase ( meme immergés ) avec les problèmatiques de nos sociétés, souvent plus informés que nous autres grace à un espace temps beaucoup plus étendu que le nôtre.
    J’ai déjà pu apprécié certains podcasts que vous m’avez conseillée comme présages, thinkerview, un podcast à soi, transfert,…
    Continuez à nous enrichir par vos commentaires et merci à Jean pour ses suggestions.

  • QUERE
    Reply

    Bonjour Stéphanie et Claude (et Côt-côt)
    L’autre soir, lors d’un dîner d’amis à Marseille, Alain Ribaute nous dit que son fils se trouve dans les pays en « stan », qu’il visite en vélo !! Aussi j’ai parlé de vous, en imaginant que vous vous étiez peut-être croisé quelque part !!
    Je vous donne son blog au cas ou
    http://cescoworldtour.canalblog.com/archives/p0-20.html
    «Ce blog me permet de communiquer avec la famille et les amis et de partager mon expérience autour du monde a velo avec tout ceux qui le souhaite. Vous pouvez aussi me suivre sur mes vidéos sur ma chaine YouTube!!! https://www.youtube.com/user/fcevenol » 
    Une question de math: à combien de tours de pédales êtes -vous ?
    Portez-vous bien et bonne continuation.
    Michel

    1. Claude
      Reply

      Mais oui on l’a rencontré !! On apparaît même sur son blog à cette page : http://cescoworldtour.canalblog.com/archives/2018/10/10/36771260.html

      On est arrivés dans l’hôtel où il se trouvait le soir de son départ pour le Népal 🙂 Il nous a donné de bons conseils sur Bishkek !!

      Pour ce qui est des tours de pédale, on a compté à peu près 1 tour par seconde quand on force normalement, on va dire qu’on fait du 15km/h de moyenne (c’est optimiste !!), ça nous fait dans les 2 millions de tours pour le moment 🙂

  • Christine
    Reply

    Houlala, quelle liste! J’apprécie les podcasts qui ne sont pas dans mes habitudes, je vais m’y lancer. Merci pour tous ces apports. Plus vous avancez dans votre voyage, plus vous vous nourrissez de découvertes variées et plus vous nous apportez. Quelle belle expérience pour vous et pour nous !

  • Élisabeth
    Reply

    Bon on a vu Anita qui m’a dit que vous n’aviez pas compris ma blague mais en même temps si vous n’ecoutez pas du Céline Dion pendant votre voyage, (ce qui m’étonne puisque vous m’aviez dit l’adorer tous les deux), vous pouvez pas comprendre. Donc Cyril Dion (dont vous faites référence dans vos livres) frère de Céline, Céline grand cou donc syndrome de l’autruche… je voulais vous detendre un peu entre vos sérieuses lectures. Plein de bisous et bon voyage

    1. Stéphanie Couvreur
      Reply

      Ahahah, merci pour l’éclairage !! On se sent un peu nuls mais on a bien ri !! XD
      Bises !!

  • thierry
    Reply

    Bravo pour l’attelage mais va falloir renommer Cotelette pour Rondelette
    Lecture: Vivant de Aymeric Caron, vegean

  • Cécile
    Reply

    Coucou les amis,
    Merci pour toutes ces recommandations d’écoutes et de lecture, c’est super d’avoir pris le temps de partager vos découvertes, voici un article que mets en favoris pour revenir y piocher régulièrement !
    Je connais déjà une bonne partie des podcasts dont vous parlez (mais je ne prends pas toujours le temps de les écouter). Je partage vos réflexions, notamment sur l’écologie et le réchauffement climatique (même si elles sont sûrement plus abouties pour vous que pour moi, depuis 2-3 ans j’ai vraiment compris que les conséquences étaient imminentes) mais je suis souvent désespérée lorsque j’en parle autour de moi par la résistance passive de mes interlocuteurs (minimisation, confiance aveugle dans les avancées technologiques qui vont nous sauver, d’accord pour changer tant que le confort de vie reste identique, etc). Vous n’avez probablement pas de formule magique pour convaincre le monde de bouger, mais je vais continuer d’en parler et m’appuyer sur tout ce que vous proposez ici ! (Comment tout peut s’effondrer marche bien (je le recommande tout le temps), mais encore faut-il que les gens acceptent de faire l’effort de le lire !)
    Je vous embrasse.

    1. Stéphanie Couvreur
      Reply

      Coucou Cécile !

      Merci pour ton message ! Clairement, parler d’écologie (et même de féminisme en fait 😉 ) n’est pas facile quand les personnes ne sont déjà pas sensibilisées… Quand j’ai vraiment compris qu’on allait dans le mur, ça a été assez difficile je t’avoue. J’avais besoin d’en parler beaucoup, tellement ces nouvelles étaient dures à digérer. On me reprochait d’être catastrophiste, pessimiste, culpabilisante…
      Ma stratégie a été de donner des références à lire (comment peut tout s’effondrer et pas mal la BD saison brune aussi, le fait de passer par l’image est très marquant je trouve). J’ai l’impression que cette prise de conscience est tellement violente qu’elle ne peut pas se faire (directement du moins) via un proche. Il y a besoin que chacun.e se renseigne seul.e, trouve l’information via des experts extérieurs “neutres”, prenne le temps de digérer les informations qu’il reçoit…
      C’est pour ça qu’on a envoyé un message il y a quelques mois à tous nos proches avec quelques suggestions d’écoutes, visionnage (la websérie Next) et lectures. Ce post est aussi une façon de relayer cette prise de conscience. J’espère ainsi qu’on participe à la diffusion de ces nouvelles peu réjouissantes mais vitales…

      Et par ailleurs, montrer qu’il est possible de voyager avec très peu de carbone, vivre simplement et avec peu, tout en faisant rêver, est aussi pour nous une façon de prouver qu’il est possible de faire autrement. Non seulement, c’est mieux pour l’environnement mais en plus, on y trouve plein de bonheur !!

      J’ai hâte de parler de tout ça de vive voix avec toi au retour ! 🙂 Et évidemment, preneuse de toute bonne idée sur le sujet !
      Bises à tous les 2 !
      Steph

  • Claire Lalot
    Reply

    Hello Steph & Claude!

    On sort d’un weekend où on a parlé démographie, rénovation énergétique d’une maison et compost à Nantes, du coup ce post nous donne de la matière pour poursuivre les échanges !
    J’adore les Pieds sur terre et culture monde sur France Culture, et je note les autres références 😉 malheureusement on a un peu moins de temps que vous en ce moment !
    Ceci dit, je trouve quand même que la conscience du problème progresse, même chez les 60-75 ans qui sont moins concernés directement et pour qui il n’est pas évident de changer de paradigme…
    Je vais lire “comment tout peut s’effondrer” aussi!
    Gros bisous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *